L’Avenir de la Voiture Electrique

juillet 3, 2007

J’en ai déjà parler ici … mais il est toujours bon de le rappeler, l’avenir de la voiture électrique est la nanotechnologie.

L’idée d’une voiture électrique pour remplacer la voiture à polution…euh, à combustion, n’est pas nouvelle. Un siècle déjà que nous connaissons la solution, un siècle déjà que nous ne trouvons pas de solution… il nous faut plus d’électricité!

Mais enfin, la lumière se fait et éclaire notre esprit… la nanotechnologie, évidement! Une idée brilliante. Nous connaissons Altairnano qui développe des batteries ultra-performantes. Et le constructeur américain PhoenixMotors qui produit les voitures électriques les plus performantes au monde (selon mon expertise). Un SUV éléctrique d’une autonomie de 100 miles pour une recharge de 6h (voir 15mn sur option) coût du trajet 3$- pour un prix de 45 000$. Comparer avec le SUV Nissan ultra-polluant à 50 000$ et encore c’est le moins cher de la catéorie. Génial, Non? Mais pas tous en même temps car ils ne produisent que 500 véhicules/an.

L’électrique est la solution d’avenir de la voiture et la nanotechnologie la lui donne.

Et l’hetanol, alors? Mauvais, trés mauvais. D’abord, ça pue… puis, la Terre ne suffira pas pour produire assez de carburant ethanololique (ça rhyme avec alcoholique). Autre problème, l’eau… 65 000 litres d’eau pour produire un litre d’ethanol… A ce rythme, le Pacifique est asséché avant que le premier homme marche sur Mars. (Il parait qu’ils ont de l’eau, là-bas).

Je vous laisse réfléchir sur la question… pendant que je réserve mon SUV électrique.

Je vous conseille cet article.


La Voiture 100% Electrique pour Aujourd’hui

avril 25, 2007

L’environnement a été le mot le plus utilisé cette année. Il a même gagné un Oscar (c’est dire). Nous savons maintenant que le pétrôle qui explose dans nos voitures est mauvais… et qu’en plus il va disparaître. (Merci Al et Nicolas, pour cette info). Que faire?

Nous avons le carburant vert comme possible substitut mais la terre ne serait pas assez grande pour en produire suffisament (Et les amis! Utilisons cette nouvelle planète G581, alors). Certains essayent le moteur à l’eau (pas de vie, voyons!). Non, la solution la plus économique est l’électricité, bien sur. Seul problème les piles… déjà qu’un lecteur MP3 me coûte un nombre incalculable de piles alcalines par semaine… alors une bagnole.

La voiture électrique actuelle à trois problèmes:

  • Le prix
  • la capacité
  • le temps pour recharger

Et bien, le problème est résolu! ou presque.

Plusieurs entreprises travaillent depuis des années sur les piles électriques, et sont arrivées à des résultats probants.

A l’example d’Altaïr Nanotehnology (voir l’article), qui a mis au point une pile résistante aux basses et hautes température, une durée de vie de 15 ans, pour un potentiel de plus ou moins 200 KM. Et rechargable, en seulement, 10 minutes! à la station du coin.

Vous me dites: ‘ et le prix?, mon pote’

L’estimation est de l’ordre de 30% de coût supplémentaire pour une production de 10 000 voitures/an.

Imaginez, les économies d’essence, l’électricité étant infiniment moins dispendieuse que le pétrôle ou le gaz.

La balle est dans le jeu, des grands fabricants. Altair serait, d’ailleurs, en discussion avec plusieurs groupes.