Capital Risque et le Risque de Gagner (Acte 1)

L’argent est selon la formule conscrée ‘le nerf de la guerre’. Une approche de l’entrepreneuriat que porte régulièrement les sociétés de gestion ou Private Equity.

L’argent est un élément majeur de l’entreprise – Certes ! Comme le carburant l’est pour le moteur. Et la consommation des moteurs baisse fortement. Au moins, dans un secteur qui est la ‘nouvelle économie’. Une autre formule (dans l’économie, on utilise beaucoup de formules – pour convaincre sans comprendre) pour définir, l’économie de l’Internet.

Un site comme lastminute.com coûtait des centaines de milliers d’euros à produire, il y a 10 ans. Vous investirez 10 fois moins aujourd’hui pour le même concept avec une technologie infiniment plus fonctionnelle (cad User Friendly). Et j’ajouterais un aspect, dont on parle moins souvent, qui est la main d’œuvre technologique. Le broadband (dont la France est un leader dans sa diffusion) a permis l’Outsourcing technologique. Un web developpeur indien ou américain coûtant 3 fois moins cher que son confrère allemand ou français est assez attirant pour un entrepreneur. Du moins, au début.

Ce développement est une chance extraordinaire pour les entrepreneurs. En économie, on aime, également, les exemples… donc voilà : Digg aurait coûté 5000 $ en 2004. Je vous laisse imaginer sa valeur actuelle (plus d’une dizaine de millions d’euros, selon mon humble jugement). Netvibes ou Reddit n’auront pas coûté beaucoup plus cher à Ycombinator.

Mais où veut il en venir ? et bien, jsutement à Ycombinator. Ou plus précisément à son concept qui fait des petits.

Rapide présensation : Ycombinator est un incubator (comme on dit en anglais). En gros, vous avez une idée innovante et pas d’argent pour la développer. Vos amis et vos parents n’ont pas un sou… et vous ne connaissez aucun fou (étant vous-même une personne ‘saine’- quoique). Votre banquier vous a, poliment, montré la porte (Revenez quand ça marchera !) … il reste le capital risque. Vous envoyez votre projet à Ycombinator. Vous êtes sélectionné. Ycombinator vous donne 5000$, plus 5000$ par tête. Vous prête un bureau et c’est parti. A titre de reconnaissance (contractuel), vous leur donnez 6% de votre société qui monte en fléche. Tout le monde est gagnant. 6 mois plus tard, au premier tour de table, vous obtenez un financement de 1 million de $.

Ceci est exemple (tout rapport avec un personnage ou un fait existant est totalement vrai). Je vous laisse vérifier…

Demain, je vous parlerai des petits de Ycombinator

Voici un dossier intéressant sur la levée de fonds

Note de l’auteur : Je n’ai rien touché de Ycombinator pour citer leur nom autant de fois. Je ne suis pas membre de payperpost… Moi !

Publicités

One Response to Capital Risque et le Risque de Gagner (Acte 1)

  1. […] Capital Risque et le Risque de Gagner (Acte 1) […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :