‘Microsoft is Dead’ proclame Yahoo

Dans un article récent, Paul Graham (Ycombinator) clame que ‘Microsoft is Dead’. Une constatation qui déjà suscite beaucoup de commentaires et de critiques (plutôt mauvaises) contre cet entrepreneur majeur du Web 2.0.

Alors, j’ai lu cette article (en entier) et les arguments qu’ils avancent sans être révolutionnaire, sont justifiés. En gros, ils comparent la chute d’IBM dans les années 80 (souvenez-vous IBM, il fabriquait des ordinateurs… oui, des micros ont les appelés) à celle de Microsoft au début 2000. Globalement, il a raison. Comme IBM n’a pas vu venirMicrosoft et son Windows, Microsoft n’a pas vu venir Google et son moteur de recherche.

Et c’est vrai que l’on peut trouver des similitudes. Microsoft se propose à IBM pour une poignée de Dollars. IBM, avec condécendance, refuse. Google se propose à Microsoft pour une poignée de Dollars. Microsoft, sans trop comprendre pourquoi, refuse. Jusque là, l’argument se tient. Mais si on regarde plus attentivement, on trouve des différences.

IBM construisaient des ordinateurs et Microsoft des logiciels… complémentaire et donc différent. Alors que Google offre un moteur de recherche (pour simplifier) donc un logiciel tout comme Microsoft. L’erreur de Microsoft est d’autant plus grande que Google était un concurrent potentiel. Là, où IBM fait une erreur stratégique. Microsoft fait une erreur industrielle.

IBM (j’en parle en connaissance de cause) s’est diversifié en abandonnant ce qui a fait sa gloire (les micros). Ils se concentrent maintenant sur le B to B (logiciels et services). Et on peut le dire avec un grand succés. Succés moins visible mais bien réel.

Microsoft a perdu la bataille du Web 2.0. Et pourtant (comme nous le rappelle Paul Graham), elle avait, elle-même, inventé la technologie. Une utilisation détournée de celle-ci a rendu possible des milliers de web applications. Le coût de création ayant chuté comme un joueur de foot italien (voir français), Microsoft s’est retrouvé avec des dizaines de milliers de concurrents (voir autant de programmeurs qui existent sur cette planète). Un monopole qui a éclaté, du moins sur ce marché. Parce que sur les autres, le monopole est bien, là… Vous avez entendu parler de Vista (peut être moins que Windows 95, rappelez-vous). On vend toujours plus de PC que de Mac (ce qui est bien dommage)… et ce n’est pas demain que cela va cesser. Microsoft est bien présent sur le marché du téléphone mobile. Et surtout Microsoft a des fonds (40 milliards de USD en banque) qui lui permet de grande possibilité d’actions.

Reste à voir, comment Microsoft va gérer cette première défaite? Vont-ils suivre l’exemple d’IBM, en repensant leur stratégie commerciale ou continuer sur la même voie en rachetant tous les concurrents (et en même temps la technologie).

Bill Gates disait l’année dernière que le concurrent de Microsoft était IBM en argumentant sur le pouvoir économique. Microsoft, en 2006, réalise un bénéfice autour de12 milliards de $. IBM est un peu derrière. Google encore trés trés en dessous.

Coclusion, Microsoft est vivant (et son coeur bat comme jamais) mais c’est incontestable, son Glamour est passé. Google est ‘trendy’. Microsoft Non. Mais seul le résultat compte.

La mode passe, la qualité reste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :